Par David Gutbezhal, traduit de l’anglais par Faustine Goldberg-Sigal

 

Prenez une minute pour parcourir ce site. Vous vous rendrez compte qu’une large part est consacrée au développement professionnel. Peut-être à l’exception de Moïse, tout éducateur juif a un besoin d’éducation continue et de développement professionnel. Les éducateurs véritablement savants, avec les meilleures compétences et s’adaptant aux changement culturel et technologiques sont cruciaux pour maintenir nos communautés informées et engagées. C’est pourquoi l’un des piliers du Fond Pincus pour l’éducation juive est de développer les compétences de nos éducateurs, et JEducation World est rempli d’article pour les y aider. 

Pour se développer en tant qu’éducateur, il faut y prendre une part active. L’école ou le programme dans lequel vous travaillez sera intéressé à vous aider et souvent, vous offrira des séminaires et autres programmes pour éducateurs – mais il est très facile pour un éducateur de devenir passif et figé dans son développement professionnel. Pensez au stéréotype du professeur plus senior qui est pris dans ses habitudes. Nous en connaissons tous et ne les prenons pas pour des modèles pour les nouveaux enseignants, parce qu’ils ne sont pas actifs dans leur propre évolution. 

On ne peut pas non plus compter totalement sur son employeur pour avancer. Nous savons que chaque élève dans une classe apprend différemment, et il en va de même pour vous et vos pairs! Les programmes que votre école vous propose pourraient ne pas être les mieux adaptés pour votre étude. C’est pourquoi vous devez la planifier. 

Pour autant, plonger la tête la première peut faire peur. A quel programme devriez-vous participer? Quelles techniques innovantes enrichiront vos plans de cours? Qui pourrait vous accompagner? Pour réussir, il faut que vous pensiez à votre éducation avec les lunettes d’un éducateur! Le développement professionnel est en fait un enseignement dont vous êtes à la fois l’enseignant et l’étudiant. Comme vous ne rentreriez pas dans une classe sans plan de cours, vous devriez planifier votre propre étude. 

Alors comment s’y prendre pour créer un plan personnalisé de développement professionnel?

Evaluez-vous 

Pour commencer, vous devez vous comprendre vous-même. Quelles sont vos forces et faiblesses? Quels sont vos plans de cours et techniques pédagogiques préférées en tant qu’enseignant, et qu’avez-vous fait jusqu’à présent qui n’a pas marché? Vous avez la réponse à beaucoup de ces questions : asseyez-vous quelques minutes avec un papier et un stylo et réfléchissez-y. 

Néanmoins, vous ne pouvez pas vous fier exclusivement à vos réflexions. Avancez ensuite vers l’étape suivante et faites une petite recherche. Demandez à vos collègues, étudiez les résultats sur vos élèves. Une bonne méthode de vous évaluer peut être de vous enregistrer pendant un cours et de le regarder ultérieurement. 

Une fois cette recherche réflexive menée, vous aurez une meilleure image de ce sur quoi vous pouvez travailler. 

Fixer des objectifs larges

Une fois que vous voyez vos forces et faiblesses, vous pouvez fixer les résultats que vous souhaitez atteindre. Que voulez vous renforcer et cesser? Commencez petit : lire tout le Talmud de Babylone pour être un enseignant mieux informé est un bel objectif, mais il vous prendrait des années à atteindre. Un daf yomi est plus mesuré en implication et durée et peut vous amener à votre objectif général. 

Catégorisez vos objectifs en résultats généraux vers lesquels vous souhaitez travailler. Par exemple, l’objectif ci-dessus irait dans “devenir plus savant en judaïsme” alors qu’être moins irritable en classe serait “devenir un éducateur plus assuré”, “être mieux préparé pour les cours” – ou peut-être les deux, selon ce que vous avez identifié pendant votre auto-évaluation. 

Déterminez ce qui fonctionne pour vous

Quel étudiant êtes-vous? Préférez-vous lire une étude de cas ou un article académique? Préférez-vous participer à un projet collectif? Qu’est-ce qui a marché pour vous dans le passé? Réfléchissez à des cas passés ou vous avez lu ou participé à un projet de développement professionnel. Qu’avez-vous retiré de l’expérience et amené dans votre classe? Qu’est-ce qui fonctionnait ou non dans ce projet? De là, vous serez capable de mieux identifier ce que vous pouvez faire pour atteindre les objectifs généraux que vous avez déterminé ci-dessus. 

Créez des objectifs MALIN

Vous vous trouvez maintenant devant une liste d’objectifs généraux et une méthodologie dont vous savez qu’elle sera optimale. Il faut faire un plan. Liez les deux choses pour vous créer des objectifs MALIN (Mesurable, Atteignable, Limité, Identifié/Identifiable, Négociable). 

Des exemples selon différents style d’étude et de projet:

  • Devenir plus savant en judaïsme
    • Lire le daf yomi chaque jour
    • Ecouter un cours chaque soir
    • Participer à un cours dans une synagogue locale
    • Participer au prochain festival Limoud
  • Devenir un éducateur plus assuré
    • Lire un livre de développement personnel ce mois
    • Participer à un cours de prise de parole en public le mois prochain
    • Tenir un journal de bons moments d’enseignement chaque semaine
    • Prendre un café mensuel avec un pair ou un mentor pour partager mes idées 
  • Être mieux préparé pour les cours
    • Trouver et tester des nouveaux modèles de cours qui marchent pour mois
    • Arriver en classe 15 minutes plus tôt chaque jour
    • Participer à un séminaire de management de classe cette année

Partagez

Maintenant que votre plan est fixé, partagez-le avec vos pairs, mentors et même l’administration de votre école/programme. Ils seront votre réseau de soutien en tant qu’enseignant et qu’étudiant. Ils peuvent avoir de bons conseils quant aux programmes et ressources que vous utilisez. Ils peuvent aussi vous maintenir impliqué et vous donner de l’aide et des encouragement pour atteindre vos objectifs. 

Rappelez-vous d’être toujours actif et flexible dans votre développement professionnel – vous en avez besoin et vos élèves aussi. Si quelque chose de cet article ne marche pas ou que vous trouvez des nouvelles façons de vous améliorez, ajustez votre plan! Assurez-vous de revenir faire un tour sur JEducation World pour trouver des idées de développement à ajouter à votre plan. 

Bonne chance et bonne étude!